Accueil > Curiosités , personnel , Sport , Divers > Lettre aux fans ...

Lettre aux fans ...

Saturday, 16 Février 2008 grâce à mon ami Fanto, je suis allé voir le San Siro dans un match de peu d'importance parmi mon équipe favorite, l'Inter et Livourne.
Un jeu particulièrement attrayant, mais qui a pris fin avec la victoire de l'Inter ... un jeu en réalité ne dure que 18 minutes à la deuxième avantage de l'Inter. Après cela, que la possession et le manque de divertissement.

Mais le spectacle a donné les fans ... ceux à côté de moi. J'étais assis dans la tribune, le «rouge». Je suis allé une seule fois dans ma vie à San Siro, dans l'année où il a commencé le duo néerlandais de l'Inter Bergkamp Jonk-non-merveilles. Est-il possible que les fans n'ont pas réussi à avoir un minimum d'objectivité de ce qui se passe sur le terrain? Il est possible que les gens ont toute cette colère en lui prêt à exploser comme une bombe?
Mécanique, les ingénieurs, les enseignants, constructeurs ... ne différencient pas la classe économique, sociale, professionnelle, d'où dérive le ventilateur dans le stade ... tous se transforment en hommes en colère qui veulent juste crier des injures, insultes à un chiffre identifié nell'arbitro ou un lecteur adversaire. Pourquoi est-ce?
Qu'est-ce qui se passe en Italie dans les premières étapes?

Le stewards ... chiffre qui devrait garantir une certaine sécurité dans les stades ... mes gars sont pathétiques. Pas tant les gens, les gens pauvres qui n'ont rien à voir, mais le chiffre qui doit emprunter l'identité. Vous pouvez voir les combinaisons jaunes, qui les distinguent dans le stade, dans tous les domaines, sauf dans les coins des fans. Comme si le problème était dans les tribunes central, et non pas dans les coins.

Fils de l'Inter, mais je dois admettre que saisir l'agité du stade. Il semble entrer dans une cage, où il ya plus de criminels et des délinquants que les bonnes personnes. Là où l'ignorance le football est roi, et où tout le monde veut regarder que d'un prétexte pour crier et, si possible, se battre. Le haut-parleur annonce à l'ensemble de la seconde moitié, qui, pour des mesures de sécurité, les fans adverses, à la fin de la course, devront rester dans son secteur, en attendant le «stock» de la police. Un jeu sans émotion et sans raisons, même insignifiant, friction ... mais est-il possible?

Qu'est-ce que vous êtes fans? Nous regroupons comme des animaux dans le troupeau, un par un ... parce que vous êtes seul petit, inutile, malheureux et effrayés. Le football a été un sport, une fois belle, maintenant entre vous et ceux qui font un sport d'une simple entreprise, le calcium est perdu, et perdu son charme. Les émissions de télévision à la place sont rien de plus que de traiter (les fans).

Puis l'un de vous meurt ... Levez-vous et une révolution sans fondement, sans fondement. Redécouvrez l'esprit du football et laisser la haine à la maison. C'est un bon jeu, ne le mettez pas dans la bataille. Voulez-vous la guerre ... il ya déjà beaucoup dans le monde ... si vous êtes si courageux vont là où il est nécessaire, alors vous êtes trop peur ou parce-il vraiment quelque chose que vous risquez?

Laissez le football, comme il a été joué ... pas parlé, pas ruiné, mais cher.

Les fans qui ... crétins.

Soyez sociable, Partager!
  1. Pas encore de commentaires ...
  1. 17 février 2008 à 23:41 | # 1
Cliquez sur les émoticônes suivantes pour les insérer dans les commentaires:
smileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileyssmileys

S'abonner aux commentaires